Une molécule qui détruit les cellules cancéreuses persistantes

Le laboratoire Chimie et biologie de la cellule a mis au point une molécule capable de détruire de manière sélective les cellules cancéreuses persistantes à l’origine des récidives et de métastases. La start-up Sideros développe à partir de cette molécule, un nouveau traitement ciblant ces cellules résistantes aux traitements conventionnels.

Cet article Une molécule qui détruit les cellules cancéreuses persistantes est paru initialement sur CNRS Alsace.

Lire en entier

Partagez !