Un scanner 3D pour la numérisation massive des objets d’art

Issue du laboratoire Modèles et simulations pour l’architecture et le patrimoine, la start-up Mercurio propose une machine pour créer rapidement et de manière automatisée des modèles numériques 3D d’objets d’art de toutes tailles. Un moyen inédit de valorisation des collections des musées et un nouvel outil pour les chercheurs.

Cet article Un scanner 3D pour la numérisation massive des objets d'art est paru initialement sur CNRS Alsace.

Lire en entier