« Make Our Planet Great Again » : des matériaux bio-sourcés à l’IPHC

Des matériaux bio-sourcés inédits pour dépolluer les eaux

L’équipe RePSeM de l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC, CNRS/Unistra) accueille depuis le mois de septembre Camila Stefanne Dias Costa, l’unique lauréate dans sa catégorie en Alsace, sur 154 jeunes chercheurs étrangers, de l’appel à projet Make Our Planet Great Again. Dans le cadre de sa thèse, elle développe un procédé de bio-sorption pour piéger des métaux toxiques dans des effluents industriels. Pour cela elle utilise un matériau d’origine naturelle : les algues brunes qui s’échouent en abondance sur les plages brésiliennes et portent préjudice au tourisme.

En savoir plus sur l’étude.

Découvrir l’IPHC

Découvrir le projet Make our Planet Great Again

Cet article "Make Our Planet Great Again" : des matériaux bio-sourcés à l'IPHC est paru initialement sur CNRS Alsace.

Lire en entier