Spinofrin : un procédé de production industrielle de particules submicroniques

Grâce au procédé de submicronisation développé au laboratoire Nanomatériaux pour les systèmes sous sollicitations extrêmes (NS3E, CNRS/Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis/Unistra), Spinofrin propose aux industriels de réduire la taille des particules qu’ils intègrent dans leurs produits, afin d’augmenter leur efficacité globale et leur solubilité. La technologie intéresse les entreprises de la pharmacie, des cosmétiques et de l’agroalimentaire.

Cet article Spinofrin : un procédé de production industrielle de particules submicroniques est paru initialement sur CNRS Alsace.

Lire en entier