IESF Igénieurs et scientifiques de France

iesf-logo

Site:               http://home.iesf.fr/

Histoire

Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF) est l’unique représentant du corps social des ingénieurs et des scientifiques reconnus par leurs diplômes ou leurs fonctions en France. Indépendant et apolitique, il perpétue une idée très ancienne qui remonte au milieu du 19ème siècle.

Au moment où la révolution gronde dans Paris, les ingénieurs français décident de se regrouper en créant le 4 mars 1848, la Société Centrale des Ingénieurs Civils présidé par Eugène Flachat, créateur des premières lignes françaises de chemin de fer.

Devenue Société des Ingénieurs Civils de France (ICF), l’Association est reconnue d’utilité publique le 22 décembre 1860.

Ayant porté à sa présidence des hommes prestigieux comme Gustave Eiffel en 1889, elle joue plus tard un rôle essentiel dans la création d’organismes fédérateurs : Fédération des Associations et Sociétés Françaises d’Ingénieurs Diplômés (FASFID) en 1929, Union des Associations et Sociétés Industrielles Françaises (UASIF) en 1948, Conseil National des Ingénieurs Français (CNIF) en 1957, fusion des ICF avec l’UASIF pour constituer en 1978 la Société des Ingénieurs et Scientifiques de France (ISF).

En 1990, les trois grandes organisations françaises CNIF, FASFID, et ISF décident de se regrouper. Le 19 mars 1992, un décret officialise cette fusion : le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF) est né.

Fin 2013, un décret du ministère a validé le nom d’IESF : Ingénieurs et Scientifiques de France.

Depuis 2014, IESF est présidé par François LUREAU. Il succède à Julien ROITMAN qui exerçait depuis 2010 (consulter les anciens présidents).

IESF publie chaque mois un flash d’information

Voir flash IESF

 

 

Mis à jour le 5 février 2017 par Willy Kresser.